crowdview #3 Babes Day

23 Août 2019

Echange avec Emmanuelle, Fondatrice de l’association Babes Voices.

  • Qui es-tu ?
Emmanuelle Gardan, Freelance Social Media Manager chez Bonjour Midnight depuis bientôt 1 an, j’ai débarqué à Angers après 4 ans d’expatriation entre l’Irlande et le UK pour travailler en tant que Community Manager chez Morgan View pendant 2 ans. J’ai découvert cette ville à travers mon investissement dans un festival : la Austin Week. Je rencontre beaucoup d’angevins, d’austinites et c’est lors de la préparation de ma seconde édition que je rencontre Jean Claire Hervey, co-fondatrice de Boss Babes, qui organise le Babes Fest, un festival qui met en lumière les artistes d’Austin sur 3 jours. C’est alors que l’évidence frappe et que la nécessité d’organiser un événement similaire à Angers : le Babes Day se lance, moi aussi !
  • Babes Day, c’est quoi ?

Le pitch du Babes Day : mettre en avant les entrepreneures femmes, les faire se rencontrer, leur donner l’opportunité de s’affranchir des freins que la société leur impose ou qu’elles s’imposent parfois à elles-mêmes, leur offrir un espace pour s’exprimer et pourquoi pas inspirer des jeunes femmes désirant se lancer. En somme, le Babes Day aimerait contribuer à les aider à stopper l’invisibilisation des femmes dans la société et dans leur contexte professionnel.

  • Pourquoi une campagne Ulule ?
Une campagne Ulule permet d’apporter une visibilité à un tel événement, le faire s’identifier, mais aussi savoir s’il a sa place. En ayant eu plus de 100 contributeurs pour un événement local, j’ai compris qu’il s’agissait d’un projet bien plus important, que toutes et tous se sentent concernés et souhaitent soutenir un tel projet. Il y a bien sûr l’aspect financier : une campagne permet d’apporter une partie du financement nécessaire pour l’organisation d’un tel événement. Et puis, aller voir un partenaire avec une campagne déjà à 100% en 13 jours permet d’affirmer une certaine stabilité du projet, ce qui a été notre cas !
  • Que retiens-tu de cette expérience ?
Super bilan ! Avec une campagne de deux mois et un résultat à 258%, que dire de plus ? Les chiffres parlent d’eux même, et les commentaires apportent une force supplémentaire au développement du Babes Day. Je ne serai jamais assez reconnaissante envers les gens qui ont supporté l’événement et moi. Je pense que le fait d’être community manager a clairement aider à son développement, car les statistiques prouvent bien que la majorité des gens sont venus de Facebook (merci les stats), je suis donc ravie, c’est exactement ce que je voulais !!
  • Un conseil pour ceux qui souhaitent lancer une campagne ?
Je pense que c’est un peu une évidence mais : parlez en à fond ! Instagram, Twitter, Facebook, textos, whatsapp, emails… C’est vraiment les proches qui feront la différence ! J’imagine que ça dépend aussi beaucoup du projet, mais pour moi, ça a été le cas. Il y a besoin de beaucoup de temps pour ça, mais c’est hyper important. Soignez le design et les contreparties, pensez bien à faire tous vos calculs pour vous y retrouver aussi, car c’est la tâche la plus difficile à mon avis : trouver de quoi motiver les gens pour donner de l’argent tout en gardant son objectif financier 💪 Et puis bien sûr, remercier les contributeurs, 1 fois, 10 fois, autant que possible !